Matériel

Info-négo #5: Mandat de grève dans le secteur public: les consultations sont lancées

C’est le départ des consultations. Vous serez appelés à accorder un mandat de grève à votre syndicat afin d’accroître le rapport de force des travailleuses et travailleurs dans les négociations en cours pour le secteur public.

Après plus de huit mois de rencontres entre le Conseil du trésor et les représentants du Front commun, nous sommes encore loin d’un règlement négocié. Les pourparlers avancent à pas de tortue et le gouvernement se montre inflexible. Le Front commun est d’avis qu’il est nécessaire d’augmenter notre rapport de force.

Les offres du Conseil du trésor auraient des conséquences désastreuses sur les services publics. Des augmentations salariales de 3 % sur cinq ans doubleraient notre retard de rémunération par rapport aux autres travailleurs québécois, passant de 7,6 % à près de 15 % en 2020.

Avoir recours à notre droit de grève, c’est contrer les reculs souhaités par la partie patronale, tant à la table centrale que dans les négociations sectorielles. Ceux-ci, en plus de sabrer nos conditions de travail, nous empêcheront de fournir les meilleurs services possible à la population. Ces demandes sont d’autant plus inacceptables dans un contexte où le gouvernement Couillard coupe dans tous les ministères et saccage les réseaux de la santé et des services sociaux et de l’éducation.

Le gouvernement s’attaque une fois de plus aux femmes qui occupent 75 % des emplois dans les services publics. Leur imposer de s’appauvrir davantage relève de la discrimination. C’est intolérable ! L’exercice d’un rapport de force face à l’État, et parfois de la grève, ont par le passé permis de réaliser de grandes avancées pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs québécois : l’obtention du salaire minimum, le règlement sur l’équité salariale, la création d’un régime de retraite à prestations déterminées et bien d’autres encore !

Les consultations auxquelles vous serez conviés seront donc cruciales. Soyez certains que nous privilégierons toujours un règlement négocié ! Cependant, face à un gouvernement intransigeant, à des offres arrogantes, méprisantes et insultantes, nous vous invitons fortement à accorder un mandat de grève à votre syndicat. Donnons au Front commun un rapport de force solide pour une convention collective négociée et satisfaisante pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs du secteur public !

visuel-3octobre

0
partages