Argumentaire

Renouvellement de la main-d’œuvre

D’ici 2020, environ 35 % des salariés de l’État québécois seront éligibles à la retraite. En fonction du déclin démographique, cet important renouvellement de la main-d’œuvre s’effectue à une période où le nombre de travailleuses et de travailleurs québécois diminue, et ce, tous secteurs d’emploi confondus. En 2020, seulement 80 % des départs à la retraite seront comblés par de nouvelles personnes entrant sur le marché du travail. C’est donc dire que le bassin de main-d’œuvre québécois est en déclin.

Screen Shot 2014-10-28 at 19.42.32
Les différents secteurs économiques du Québec (secteurs privé, municipal, fédéral, provincial) seront donc en compétition les uns les autres pour attirer les employés dont ils ont besoin. Déjà aux prises avec de sérieuses difficultés d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre, le secteur public québécois sera-t-il en mesure de recruter les employés nécessaires pour dispenser les services publics auxquels la population est en droit de s’attendre? Sans ces travailleuses et ces travailleurs, c’est la pérennité de nos services publics qui est en péril.

Screen Shot 2014-10-28 at 19.41.16

Estimation du nombre d’individus âgés entre 15 et 64 ans au Québec de 2006 à 2030. On note une importante diminution de la population active à compter de 2015.
Le Front commun est d’avis qu’il y a urgence d’agir. Nous devons préserver nos services publics en rendant attrayantes les conditions de travail pour ses employés. Voilà pourquoi nous avons établi deux priorités pour nos prochaines négociations : améliorer nos conditions salariales et les conditions dans lesquelles nous exerçons nos professions.

Télécharger la brochure PDF en français ou en anglais

0
partages